S’est tenu le 18 mars le comité technique départemental sur la carte scolaire second degré pour la rentrée 2021.

Les prévisions prévoient une augmentation de 257 élèves pour la rentrée prochaine, pourtant nous perdons l’équivalent de 14 postes en heures poste ! Dans le même temps le rectorat continue d’annoncer une augmentation de 10,5 Equivalents Temps Plein d’heures postes pour l’Eure.
La FSU a dénoncé la non-transparence de l’administration qui dissimule la baisse des heures postes en augmentant très fortement les heures supplémentaires (+ 32 ETP !) ce qui a de fortes conséquences sur les postes puisque de ce fait 140 collègues de collège se retrouvent en compléments de service, 14 postes sont supprimés, 11 seulement sont créés. A ces suppressions il faut ajouter une perte d’au moins une dizaine de postes en lycée sur le département ce qui implique plus de 20 mesures de carte scolaire et autant de possibilité en moins de muter lors du mouvement intra-académique.

La FSU a aussi dénoncé la dégradation des conditions de travail occasionnée par l’augmentation des HSA qui a déjà créé de fortes tensions dans les équipes. Les chantages ont été nombreux notamment sur le sujet du refus des HSA, par exemple « Si vous refusez les HSA, vous perdrez les groupes dans votre discipline. » Certains collègues ont découvert dans Iprof, sans en avoir été informés, qu’ils se retrouvaient en complément de service.

Lors de ce CTSD, la FSU a dénoncé aussi la situation des professeurs d’allemand : plus de 90 % d’entre eux se retrouvant systématiquement sur au moins deux établissements, il n’existe presque plus de postes pleins dans cette discipline et les couplages ne sont souvent pas stabilisés. La DSDEN s’est engagée à organiser un groupe de travail sur cette question pour améliorer les conditions d’enseignement en allemand pour la rentrée 2022.

Enfin, dans l’espoir d’améliorer un peu les conditions de travail des collègues en postes partagés, la FSU a présenté le vœu suivant qui a été voté à l’unanimité :

La FSU demande que l’heure de décharge prévue par les Obligations réglementaires de service lorsqu’un enseignant est affecté sur deux établissements de communes différentes soit bien considérée comme une décharge. Cette heure est pour l’instant systématiquement attribuée plus tard et donc payée en HSA. Elle est pourtant prévue comme une reconnaissance de la pénibilité d’une exercice imposé sur plusieurs communes et c’est donc le maxima horaire de service qui doit être réduit d’une heure.

Vous trouverez ci-dessous la déclaration de la FSU. ainsi que le document récapitulant les créations, suppressions, compléments de service et BMP par collège.

Déclaration FSU
Créations, suppressions, compléments de service 27