30 juin 2022

Collèges/Lycées

Rentrée 2022 dans le 27 : plus une chaise libre dans certains collèges !

Les collèges du département ont été informés aujourd’hui mercredi 29 juin des ajustements de moyens pour la rentrée prochaine, imposant aux équipes de refaire la préparation de rentrée dans l’urgence d’ici à vendredi 1erjuillet !

Alors que la situation pour la rentrée prochaine s’annonçait déjà difficile, pour beaucoup d’établissements c’est la douche froide :

- de nombreuses classes en moins comme à Thiberville, Gisors, Vernon ;
- des classes supprimées au mépris de la parole donnée quand l’engagement avait été pris de ne pas le faire comme au collège de Navarre ;
- de très nombreuses classes à 30 sur un niveau entier au détriment des conditions d’apprentissage des élèves. Ce qui implique aussi qu’un nouvel élève arrivant en cours d’année ne pourra pas forcément être scolarisé dans son collège de secteur, comme à Gravigny ou Pont de l’Arche ou qu’un élève non affecté à l’issu de la 3e ne pourra pas revenir en 3e dans son collège ;
- certains collègues vont se retrouver brutalement à devoir aller enseigner en plus dans un autre établissement pour quelques heures ;
- certaines classes ont aussi été créées, mais financées majoritairement en heures supplémentaires ce qui va encore alourdir la charge de travail des enseignants. Cela va contraindre les établissements à supprimer des groupes ou des options pour récupérer des heures ;
- enfin, 30 élèves dans les classes, cela implique qu’il ne restera plus de places disponibles pour nos collègues Accompagnant d’Elèves en Situation de Handicap !!

Le SNES-FSU et le SNEP-FSU s’indignent de ces conditions de rentrée, de l’absence de transparence dans la communication et du caractère extrêmement tardif des annonces qui impose aux équipes de tout refaire dans l’urgence !

N’hésitez pas à nous faire remonter vos situations : puisque la DSDEN agit dans l’opacité, nous n’avons que les informations que vous nous communiquez !